01 53 63 24 00 Contact Mon panier Espace perso
Réf. S2625

RT 2012 : Exigences et risques, comment les éviter ?

Conception

  • Jacques Allier

Intervenant(s)

Jacques Allier
Architecte et thermicien

Aucune date n'est actuellement prévue pour cette formation. nous contacter
N'hésitez pas à nous contacter pour demander une formation
sur mesure ou en intra.

Public cible et/ou pré-requis

  • Architectes
  • Collaborateurs d'agence
  • Bureaux d'études
  • Ingénieurs
  • Autres acteurs du cadre de vie


Connaître les pratiq

Objectif

Découverte des embûches potentielles générées par la recherche d’une moindre consommation énergétique (réglementation thermique, amélioration bâti existant) et des actions préventives pour ne pas les retrouver au projet suivant.
A l’issue de la formation, chaque stagiaire sera capable :

  • De connaître les points réglementaires et les situations susceptibles de générer des difficultés
  • D’appréhender les risques et de disposer des outils permettant de les minimiser


Les professionnels autorisés (architectes, diagnostiqueurs DPE,…) seront capables de renseigner l’attestation de prise en compte de la réglementation thermique à établir à l’issue des travaux sans perte de temps.

Contexte

La recherche d’une diminution de la consommation énergétique tant sur le bâti neuf que sur le bâti existant conjuguée à l’évolution réglementaire et législative est source de difficultés, dysfonctionnements et litiges pendant et après les travaux, si des oublis ou des manquements ont été commis dans la rédaction des contrats avec le maître d’ouvrage, lors de la conception du projet et plus singulièrement lors la rédaction du Dossier de Consultation des Entreprises. En phase travaux, des vérifications spécifiques doivent être entreprises afin d’assurer l’atteinte des exigences de résultats.
Par ailleurs, le bureau d’études thermique ne peut pas établir l’attestation de prise en compte de la réglementation thermique qui devra l’être par l’architecte ou par un tiers autorisé. Dans tous les cas, l’architecte devra prendre des dispositions spécifiques très en amont sauf à devoir, à la fin des travaux, passer beaucoup de temps et d’énergie à récupérer les données nécessaires dans le meilleur des cas.

Programme

Présentation des objectifs et des participants
       - Présentations réciproques des participants et du formateur
       et recueil des attentes
       - Présentation de la formation et de l’intérêt qu’elle présente


Les risques liés à la réduction des besoins énergétiques
       - Revue des articles « à risques » des textes réglementaires :
• Exigences de résultat et de moyen, nouvelles définitions;
• Les attestations et documents à fournir (justification et certificats des produits et matériaux) ;
•  Le contrôle de perméabilité à l’air ;
•  L’information des occupants de leurs consommations d’énergie.


Les nouveaux labels (Effinergie +…)
       - Le cas spécifique du bâti existant
       - Identification des litiges potentiels
       - Risques entraînés par les textes réglementaires ;
       - Risques potentiels dus à des spécifications erronées ou  incomplètes ou encore à une insuffisance du devoir de conseil :
• entre entreprises ;
• entre concepteurs ;
• entre maître d’ouvrage et entreprise(s) ;
• entre maître d’ouvrage et concepteur(s).
       - Risques liés aux nouveaux intervenants (le mesureur de perméabilité, le certificateur…)
       - Risques liés aux nouvelles pratiques (Ingénierie simultanée …)
       - Des insatisfactions potentielles en embuscade : le confort d’été, les consommations…


Précautions contractuelles
       - Clauses avec le maître d’ouvrage.
       - Clauses avec le thermicien et les autres partenaires de conception (en co ou sous-traitance).
 

Précautions lors de la rédaction des spécifications écrites et dessinées
       - Interfaces de conception, de réalisation et entre documents
       - Spécifications administratives (contrôles, sanctions…) liées à la garantie de résultat
       - Spécifications techniques (CCTC et CCTP) et plans.


Déroulement des travaux et réception des travaux
       - De nouvelles attitudes ou actions en phase de préparation,
       - Les travaux au cours desquels on constate ce que l’on
       aurait dû faire, à la phase précédente
       - Incidences sur le plan réglementaire thermique
      des  modifications de travaux
       - De nouvelles attitudes ou actions avant toute réception
       des travaux
       - Le guide d’usage destiné aux occupants
       - Zoom sur l’attestation due à l’achèvement des travaux
       - En quoi l’entreprise d’architecture ayant dirigé les travaux est
       la mieux placée pour l’établir?
       - Se faciliter la tâche par l’anticipation très en amont
       des documents à fournir
       - Dispositions contractuelles sur le contrat de maîtrise d’oeuvre

 

Zoom sur l’attestation due à l’achèvement des travaux
       - En quoi l’entreprise d’architecture ayant dirigé les travaux est
       la mieux placée pour l’établir?
       - Se faciliter la tâche par l’anticipation très en amont
       des documents à fournir
       - Dispositions contractuelles sur le contrat de maîtrise d’oeuvre
       et sur les documents écrits (CCAP et CCTP)


Contrôle des acquis et conclusion

Mode de paiement
Paiement par carte bancaire Paiement par Chèques
Nous rejoindre
Paiement par Chèques